• Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Google+ - White Circle

Radars de passage piétons: info ou intox ?


Depuis quelques jours vous avez pu lire ou entendre dans les différents médias que des nouveaux radars allaient être déployés sur le réseau routier: les radars de passage piétons.

Est-ce une véritable information ou une intox ?

De nouveaux appareils vont effectivement être utilisés dans certaines communes mais... ce ne sont pas des radars à proprement dit mais surtout, le déploiement ne sera pas national pour l'instant.

Explications


Il s'agit en réalité d'un dispositif combinant un détecteur et de la vidéosurveillance qui permet de surveiller les passages cloutés.


Si une voiture ne marque pas l'arrêt alors qu'un piéton s'apprête à traverser, le véhicule franchit alors une ligne de sécurité virtuelle qui déclenche l'alerte.


La séquence vidéo et la plaque du véhicule scannée sont alors envoyées à un agent de police qui décidera s'il y a lieu, ou non, de verbaliser.


Contrairement aux radars automatiques, l'information ne sera pas traitée informatiquement avec envoi systématique de l'avis de contravention.


Si l'infraction est relevée, elle sera sanctionnée d'une amende de 135 euros et du retrait de quatre points du permis de conduire.


Un premier radar de ce type est mis en test actuellement dans le sud-est de la France et un nouveau sera vraisemblablement installé prochainement à Calais (Pas-de-Calais),


Un système local et non national


Ne vous attendez pas à une déferlante de ce type de radars.


Ce système ne fait pas partie du parc de radars automatiques mis en place par l'Etat.


Ce dispositif est produit par une entreprise privée et si une commune décide d'en doter ses passages piétons, il s'agit d'une initiative locale, en aucun cas d'un système national.


En tout cas, pour l'instant...


Affaire à suivre.


#avocat #avocatauxerre #avocatalcool #radar #radarpassagepiétons #passagepiétons

Articles à l'affiche
Articles récents